Dans les sociétés en voie de développement, le niveau de confort matériel et de sécurité est nettement inférieur à celui des sociétés occidentales. Toutefois, le niveau de bonheur y est souvent bien supérieur.

Comment expliquer cela ?

Prendre le temps de dire « Merci »

La gratitude est la « reconnaissance pour un bienfait reçu« .

Souvent, nous avons tendance à considérer certains éléments de nos vies comme acquis ; notre santé, celles de nos proches, notre niveau de confort matériel, notre niveau de sécurité, les services dont nous bénéficions au quotidien, les personnes qui nous entourent, etc.

Tellement acquis, que nous en venons souvent à oublier d’être reconnaissant. Nous omettons que la majorité des habitants de cette planète n’ont pas autant de chance que nous, et ce à bien des niveaux.

La gratitude, c’est de prendre un instant en conscience pour reconnaître tous les aspects de notre vie qui contribuent à notre bien-être, ceux sans qui notre vie deviendrait subitement plus désagréable.

La gratitude, c’est prendre un temps pour dire « merci » en pleine conscience.

Réaliser que le bonheur est déjà là

Ressentir de la gratitude, c’est donc aussi prendre un temps pour se rappeler que rien n’est jamais acquis. Certains des éléments qui composent notre vie et participent à notre bien-être au quotidien peuvent s’évaporer, du jour au lendemain. Ce n’est pas plaisant à envisager, mais c’est la vérité.

La personne avec qui l’on partage notre vie reçoit un diagnostic de maladie grave?
Un faux pas administratif involontaire nous endette plus que nous ne pouvons rembourser?
Nous perdons un bras suite à un accident de voiture et notre vie en est bouleversée à tout jamais ?

Voici quelques éléments qui, tous les jours, chamboulent des milliers de vie.
Et on se rend compte souvent trop tard, que non, ça n’arrive pas qu’aux autres.

Toutefois, vivre dans la peur de tout ce qui pourrait arriver de grave n’est pas du tout l’objectif de cet exercice, bien au contraire! L’objectif n’est ni de vivre dans la peur, ni de nourrir des angoisses. Ceci ne saurait que desservir notre dessein.

Cependant, reconnaître la fragilité de tout ce que nous possédons nous rendra plus reconnaissant d’en bénéficier. Grâce au sentiment de gratitude, nous sommes plus heureux car nous apprécions beaucoup plus ce que nous avons déjà.

Certaines personnes éternellement insatisfaites pensent que le bonheur s’atteint à mesure qu’on en possède davantage. C’est une croyance erronée.

Le bonheur est là, juste sous votre nez. La gratitude permet seulement de le réaliser.

Le défi du carnet de gratitude

Afin de lui laisser plus de place dans votre vie, prenez un temps chaque jour pour écrire dans votre carnet de gratitude. Choisissez au préalable soigneusement un joli carnet, dans lequel vous vous engagez à écrire chaque jour. Dédier ce carnet uniquement à cela. Il est acceptable de sauter un jour, mais n’en sautez jamais deux consécutivement. Autrement, il est fort probable que vous n’y reveniez jamais.

Inscrivez-y la date, et tout ce qui vous donne envie, ce jour-là, de dire « merci ».

Carnet de gratitude

Probablement, certains jours, il sera difficile de trouver des choses à coucher sur le papier. Il est pourtant d’autant plus important ces jours-là d’aller au bout de l’exercice. Un exercice de méditation peut vous aider à mettre les choses en perspective et à prendre un peu de recul: n’hésitez pas ! Ces journées-là précisément, vous aurez besoin de ressentir un peu de gratitude au fond de votre cœur.

Cela peut concerner des éléments qui ne se rapportent pas spécifiquement à cette journée-ci, mais qui vous permettent toutefois de ressentir de la gratitude. Le fait, par exemple, que vous soyez en santé, que vos proches le soient tout autant.
Que vous ayez vos deux yeux et vos deux oreilles en état, ainsi que deux pieds qui vous portent jour après jour.
Le fait que les tomates de votre jardin poussent bien comme vous le souhaitez, et que donc, vous êtes aussi reconnaissant d’avoir un jardin.
Les exemples sont juste sous vos yeux ! Laissez libre court à votre lucidité créatrice !

« Gracias a la vida » de Violetta Parra, une ode à la gratitude

« Gracias a la Vida », un exemple de chant du cœur clamant la gratitude. Rendu célèbre grâce à l’interprétation de Mercedes Sosa, cette chanson permet de remettre les choses à leur juste place.

A écouter sans modération !

Ci-dessous, l’interprétation de Joan Baez avec la traduction des paroles en français :

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez-pas à le partager ! :)